Année liturgique 2008-2009 Année B

« Il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous. » (Rm 8,18)

L’obole de la veuve

« Marqués du sceau »

La première lecture et le psaume nous rapportent des cris de joie après un temps de souffrance, de captivité, de déportation. De même, l’aveugle de l’Évangile, Bartimé, pousse son cri d’espérance vers Jésus « fils de David, aie pitié de moi ! ». Ce mendiant aveugle croise Jésus alors que celui-ci passe par (...)

La demande des fils de Zébédée et la réaction des disciples sont l’occasion pour Jésus de préciser les conditions d’accomplissement de notre vocation chrétienne. Pour parvenir à partager la gloire du Christ, il faut aussi le suivre sur le chemin du serviteur souffrant. Notons cependant que si Jésus (...)

Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ?

La dureté de votre cœur

Les exorcistes étrangers à la communauté

Pourquoi Marc dans cet évangile nous donne-t-il ces deux enseignements de Jésus à la suite ? En effet, cet évangile rapproche deux paroles de Jésus qui, à première vue, n’ont pas de relation entre elles : une annonce de la Passion-Résurrection et un reproche adressé aux disciples qui se sont disputés en (...)

Dans l’évangile de ce jour, Jésus nous interroge sur la qualité de notre relation avec lui : « Pour vous qui suis-je ? » Et comme souvent, l’apôtre Pierre est là pour nous représenter tous, nous qui savons comme lui qui est Jésus : le Messie, celui qui vient nous sauver. C’est alors que Jésus nous invite à (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | Tout afficher