Récits et témoignages

Surprise !
Un soir d’automne : quelle est cette boule de chiffons sous le hangar ? « On aura sans doute mis là des pots de fleurs pour l’hiver… » J’éteins mes phares, mais… je pressens une présence : à ma gauche, une bicyclette harnachée de sacs. Sortons de la voiture, quelqu’un a dû s’installer là… Y a-t-il (...)
Rien qu’aujourd’hui
Rien qu’aujourd’hui. Il y a dans chaque semaine, deux jours pour lesquels on ne devrait pas se tracasser. L’un de ces jours c’est « hier » avec ses erreurs, ses soucis, se fautes et ses bévues, ses maux et ses peines. Hier s’échappe à jamais de nos mains. L’autre jour, c’est « demain » avec ses (...)
IL s’appelait Joli Coeur (à la léproserie de La Dibamba)
Lépreux, aveugle, cul de jatte, sans doigt aux deux mains, chaque matin, on le portait pour l’asseoir sur le banc devant sa case, à l’ombre de l’immense palétuvier, sur la grande place de la léproserie de la Dibamba au Cameroun, face à l’église et à la communauté religieuse. Alors de ses deux moignons (...)
Le voyage d’une Papaye
Un paysan prépare son champ pour y semer du maïs. Son fils va lui porter le repas de midi. Et le père lui donne une belle papaye. Le fils se dit : « Je ne mangerai pas cette papaye. Je la porterai à ma petite sœur qui est malade ». Et il lui porte la papaye. La sœur se dit : « Cette papaye a l’air très (...)
Une heureuse centenaire
« 102 ans, c’est joli ! » Ah ! ce n’est pas fini : il y en aura d’autres…. » Ainsi échangeaient les deux sœurs (90 ans et 102 ans) en ce jour anniversaire de Mémère Petit. Mémère Petit qui a mené une vie rude à la campagne, vit chez ses enfants. Elle est gâtée, « chouchoutée » ! Quelle personne agréable ! (...)
Tricote de ton mieux
Chaque mercredi l’atelier des Tricoteuses sans Frontières est en pleine activité. Sous la « houlette » de Sr Elise, au 9 rue Brémesnil, les doigts encore agiles de nos sœurs aînées rivalisent d’ingéniosité pour confectionner pulls, brassières, gilets, chaussons etc… ..destinés aux enfants défavorisés. Quand (...)