Récits et témoignages

Un soir d’automne : quelle est cette boule de chiffons sous le hangar ? « On aura sans doute mis là des pots de fleurs pour l’hiver… » J’éteins mes phares, mais… je pressens une présence : à ma gauche, une bicyclette harnachée de sacs. Sortons de la voiture, quelqu’un a dû s’installer là… Y a-t-il (...)

Rien qu’aujourd’hui. Il y a dans chaque semaine, deux jours pour lesquels on ne devrait pas se tracasser. L’un de ces jours c’est « hier » avec ses erreurs, ses soucis, se fautes et ses bévues, ses maux et ses peines. Hier s’échappe à jamais de nos mains. L’autre jour, c’est « demain » avec ses (...)

Lépreux, aveugle, cul de jatte, sans doigt aux deux mains, chaque matin, on le portait pour l’asseoir sur le banc devant sa case, à l’ombre de l’immense palétuvier, sur la grande place de la léproserie de la Dibamba au Cameroun, face à l’église et à la communauté religieuse. Alors de ses deux moignons (...)

Un paysan prépare son champ pour y semer du maïs. Son fils va lui porter le repas de midi. Et le père lui donne une belle papaye. Le fils se dit : « Je ne mangerai pas cette papaye. Je la porterai à ma petite sœur qui est malade ». Et il lui porte la papaye. La sœur se dit : « Cette papaye a l’air très (...)

« 102 ans, c’est joli ! » Ah ! ce n’est pas fini : il y en aura d’autres…. » Ainsi échangeaient les deux sœurs (90 ans et 102 ans) en ce jour anniversaire de Mémère Petit. Mémère Petit qui a mené une vie rude à la campagne, vit chez ses enfants. Elle est gâtée, « chouchoutée » ! Quelle personne agréable ! (...)

Chaque mercredi l’atelier des Tricoteuses sans Frontières est en pleine activité. Sous la « houlette » de Sr Elise, au 9 rue Brémesnil, les doigts encore agiles de nos sœurs aînées rivalisent d’ingéniosité pour confectionner pulls, brassières, gilets, chaussons etc… ..destinés aux enfants défavorisés. Quand (...)