« Danse libre »

Retrouvez le mouvement naturel

Dans une vie moderne souvent trop marquée par la sédentarité, la pratique de la « Danse libre » (méthode Malkovsky), telle qu’elle est enseignée par Marie-Josèphe Gachet, vierge consacrée dans le diocèse de Paris, permet de trouver un joyeux équilibre de vie grâce à une connaissance fine du corps humain.

1. Qu’est-ce que la Danse Libre, quelle est sa spécificité ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la « Danse Libre » n’est pas faire, soi-disant librement, n’importe quoi sur la musique, mais danser avec un corps libre, c’est-à-dire docile et détendu. Cette forme de danse respecte parfaitement la physiologie du corps humain, sans forcer sur les articulations ou sur le cœur. Il ne s’agit pas de se libérer de son corps, mais d’acquérir une liberté du corps. Malkovsky, auteur de cette méthode, a beaucoup observé les enfants, les animaux sauvages, la nature et le mouvement des artisans (forgerons, faucheurs, semeurs…). En « Danse Libre », on apprend l’économie d’effort, on cherche le geste juste ; il dirait que « la justesse d’un mouvement se ressent obligatoirement par le bien-être qu’il procure et l’équilibre qu’il donne au corps. » On cherche le mouvement naturel par des exercices appropriés en étant toujours portés par la musique. On ne danse pas sur de la musique ; c’est la musique qui fait danser.

2. De quelle musique s’agit-t-il ?

La musique est choisie en fonction de son caractère joyeux et paisible. Les pièces musicales proviennent du répertoire classique ou sont puisées dans le folklore de différents pays.

3. Que peut-on attendre d’une participation à ces cours ?

En « Danse Libre » on cherche la simplicité du mouvement, car ce qui est vrai est tout à la fois simple et beau. Une danse harmonieuse apporte la joie, car le corps est utilisé dans son unité et non démantelé. Une meilleure connaissance de soi à tous points de vue, disent les élèves, et pas seulement de son corps. C’est un apprentissage reposant qui peut déborder dans la vie courante, comme dans la méthode Vittoz.

Une de mes élèves m’a écrit :

« Sentir mon corps et en être heureuse comme il est, est pour moi une découverte plutôt révolutionnaire… J’ai découvert qu’être dynamique, ce n’est pas forcément s’éclater en mouvements saccadés, démesurés ou spectaculaires. Le résultat est que je suis bien, apaisée, remplie de joie et non pas vide et énervée ou frustrée. Cela conduit à un apaisement de l’esprit. La « Danse Libre » conduit à une plus grande intériorité. Ce challenge si difficile, mais finalement possible, de l’unité du corps et de l’esprit me paraît beaucoup plus accessible aujourd’hui. »

et une autre élève l’exprime ainsi brièvement :

« C’est un chemin de purification, de simplification et d’unification. »

4. Qu’est-ce qu’il y a de chrétien dans tout cela ?

Marie-Josèphe Gachet dansant

Il n’y a pas en soi de danse chrétienne. Il y a seulement une danse qui est ou n’est pas compatible avec une vision chrétienne du corps. Nous sommes dans une civilisation très cérébrale de sorte que beaucoup de chrétiens éprouvent le besoin de retrouver et d’apprécier le corps que Dieu leur a donné. A l’opposé, il ne faut pas idolâtrer le corps ou rechercher une sorte de fusion avec le cosmos, ou encore le violenter par une course à la performance sportive. Connaître son corps, c’est connaître l’œuvre de Dieu ; respecter son corps, c’est rendre gloire à Dieu. Etre bien dans son corps est charité envers soi-même et envers les autres. Cela dispose aussi à la prière.

Un élève m’a écrit :

« La « Danse Libre » vient couronner une double recherche de réconciliation, la première étant celle opérée entre mon corps et mon esprit, la seconde étant ma réconciliation personnelle avec l’Eglise. »

5. Qui sont vos élèves ?

Hommes et femmes d’au moins 16 ans en bonne santé. Aucune performance physique n’est nécessaire mais les personnes musiciennes sont avantagées. Il est souhaitable de commencer avant 40 ans.

Vous pouvez voir des photos sur la page personnelle de Marie-Josèphe Gachet http://mjgachet.free.fr

Ces cours de « Danse Libre » sont donnés par Marie-Josèphe Gachet à Paris
Renseignements au 01.45.26.88.11
(entre 11h. et 11h.30 ou laisser un message sur le répondeur)

RETRAITE PRÊCHÉE AVEC ATELIERS DANSE au Centre spirituel de La Roche du Theil du 2 au 8 août 2015

Documents à télécharger