La composition du cantique

La poésie est l’amour de ce qui est.

Dans l’épreuve la plus sombre du cachot de Tolède,

pour Jean de la Croix, c’est l’amour de Dieu.

Il aime d’amour cet amour qui l’emporte au-delà de lui-même.

Le poème Adonde te escondiste…

est le fruit merveilleux de sa longue méditation du Cantique des cantiques,

mémorisé dès sa jeunesse,

mais plus encore de son expérience, dans la nuit,

de l’être de Dieu qui le rejoint.