La lecture spirituelle

«  Que la Parole de Dieu demeure constamment dans votre bouche et dans votre cœur.  » (Règle du Carmel)

Chaque jour, les carmélites consacrent une heure à la lecture spirituelle.

Nous avons un besoin vital de lire l’Écriture, comme on a besoin du pain et de l’eau pour vivre, pour mieux connaître et écouter Celui qui habite notre silence et notre solitude.

La Parole de Dieu est reçue dans la liturgie comme aussi dans la solitude à travers la lecture priante de la bible de tous ceux qui ont cherché à mieux entendre la Parole, de ceux qui en ont vécu au Carmel ou ailleurs.

Au long des ans, scruter ces textes non comme des archives mortes, mais comme un lieu où la Parole reste vivante, toujours neuve, ouvre le dialogue de la prière.

Si « la Parole demeure en notre bouche et notre cœur », sous la saveur des mots connus, l’Écriture en vient à verser en nous ce qui ne monte pas de notre cœur mais vient du cœur de Dieu.

Un secret nous est partagé dans « l’éblouissement caché de la Parole qui se donne à croire en sa toute simplicité », Jésus, à la suite de qui nous avons engagé notre vie.