La prière de demande

Pourquoi demander quelque chose puisque Dieu sait déjà tout ?

Pourquoi demander alors que nous sommes si peu exaucés ?

A toutes ces questions multiples et variées qui montent de nos cœurs, Jésus a une, et une seule réponse, qui invite à la joie : « Eh bien, moi, je vous dis : demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. » (Luc 11,9).

Alors, que comprendre, que faire ?


L’essentiel est de prier en s’abandonnant aux mains de Jésus. Simplement prier pour qu’ Il mette les mots harmonieux dans nos bouches. Et nous formulerons une prière selon le désir même de Jésus ; nous demanderons ce qui est bon, en accord avec la volonté de notre Père, et cette prière sera faite avec foi : « Tout ce que vous demanderez dans la prière avec foi, vous le recevrez. » (Matthieu 21,22).

Cette foi que nous demande Jésus est un choix simple et ferme : le choix de faire confiance à la Parole de Dieu qui s’est adressée à nous en Jésus Christ. Ce choix est l’expression même de notre liberté de chrétien. La prière est l’expression de notre être chrétien : être chrétien, c’est vivre de quelqu’un et avec quelqu’un : Jésus Christ.

La prière chrétienne devient un lieu de conversion et non un moyen de puissance pour parvenir à nos fins humaines. Jésus nous pousse à demander, à oser demander sans relâche, envers et contre tout, dans la durée. Notre prière confiante nous permet de rejoindre Jésus dans sa propre prière, d’être au plus proche de la volonté de Dieu notre Père : nous entrons dans le désir de Jésus en priant au nom de Jésus (Jean 14,13).

De plus, placer notre situation, nos soucis sous la Parole de Jésus, c’est réaliser que nous ne prions jamais seul mais avec Jésus, qui, toujours vivant, intercède pour nous (Romains 8,34).

La réponse à notre prière ne sera peut-être pas sous la forme attendue mais elle sera. Quoiqu’il arrive, il est interdit de penser que notre prière est vaine (Romains 8,26). La vie et l’amour sont toujours plus grands que ce que nous pouvons en penser et nous serons toujours dépassés par l’amour de Dieu. C’est pourquoi la foi en Jésus Christ nous appelle à ne pas conclure, à garder une zone de non savoir, un espace que nous ne maîtrisons pas.

Ce choix de faire confiance est une libération qui mène à l’alliance avec le Seigneur : nous entrons dans une dépendance libre avec Jésus. Nous faisons confiance au sens que Jésus donne à la vie et déjà à sa propre vie humaine offerte pour nous rassembler dans l’unité pour un bonheur qui ne finit pas. Cela est le projet de Dieu.

Souvent, si nous ne sommes pas exaucés, n’est-ce pas parce que nous avons essayé de faire entrer Dieu dans nos projets plutôt que d’entrer dans le sien ? Croire en Dieu, c’est élargir notre perspective d’avenir, c’est dilater notre cœur, c’est oser croire que le projet de Dieu est de vouloir notre bonheur éternel et infini.

Etre sur le chemin d’une prière de demande authentique est le principal effort à fournir. Alors, malgré les difficultés du quotidien, une joie profonde s’installe (celle présente dans la réponse initiale de Jésus) : plus nous avançons sur ce chemin, plus nous réalisons que Jésus dit VRAI.