La suite du Christ dans la Règle primitive

LA SUITE DU CHRIST

La suite du Christ selon la Règle doit être entendue comme loi globale qui unifie toute la vie et toute la tradition spirituelle. C’est comme si la Règle disait : sans cette norme fondamentale, si on n’arrive pas à se construire sur une expérience de suite authentique, tout le reste de la Règle n’a pas de sens..

Elisabeth de la Trinité

● Notes Intimes 13 : Être épouse du Christ (Œuvres complètes p.904-905 ; édition en 3 tomes , 2e tome p. 122-123) ● Notes Intimes 14 :La carmélite (O. C page 906 ; tome 2 p. 124) ● Note Intimes 15 : Ô mon Dieu, Trinité que j’adore (O.C 907 ; 2e t. 125) ● Notes Intimes 16 : La connaissance du Christ (O.C p.909 ; 2e t. p.132) ● Dernière Retraite 1 1er jour :Je n’ai plus rien su (O.C p. 153 ; tome 1a 155) ● Dernière Retraite 12 5e jour :Être conforme au crucifié (O.C p. 149 ; tome 1a p. 163-164) ● L 156 15-2-1903 à Madame Angles ● L à l’abbé Chevignard : - 158 le 24-2-1903 - 214 le 29-11-1904- 234 le 21-7-1905 - 244 le 8-10-1905 250 le 29-11-1905 ● L 164 le 20-5-1903 à Germaine de Gemeaux ● L au chanoine Angles 169 le 15-7-1903 -190 le 4-1-1904- 256 fin décembre 1906 ● Ciel de la Foi N° 17-18-28 ● Poésie 46 ● Poésie 83 ● Poésie 112

Jean de la Croix

Jean de la Croix n’a cessé dans sa vie et dans ses œuvres,de contempler le Christ ,jusqu’à désirer parvenir à l’identification parfaite avec le « Bien-Aimé » C’est à partir de sa contemplation du Christ au sein de la Trinité que Jean de la Croix comprend l’Incarnation ● Romances 1 et 7 ● Ecrit spirituel N°98 Le Père a dit une parole qui est son Fils…(P. 291 Cerf) ● Ecrit spirituel N°155 (P 286 Cerf) - N° 158 (P287 Cerf) N° 175 (P289 Cerf) Il faut avoir le désir habituel d’imiter le Christ en tout ● Montée du Carmel livre I 13 L’ascèse est au service de ce désir ● Dessin du Mont Carmel et les strophes qui l’expliquent (P 256 Cerf) Le Christ dans son mystère pascal ● Montée du Carmel livre II 7 ● Cantique spirituel B strophe 36 et son commentaire ● Poème du Pastoureau (P 147 Cerf) Prière énamourée Ecrit spirituel N° 26 (P272 Cerf)

Thérèse d’Avila

● Vie 9,1 Rappelons-nous la statuette qui fut l’instrument providentiel de la conversion de Thérèse : « le Christ tout couvert de plaies » ● Vie 12,2 « Nous pouvons nous représenter nous-mêmes devant le Christ, nous exercer à vivement nous éprendre de son humanité sacrée » ● Vie 22 « J’ai été toute ma vie très fervente du Christ » 22,4 « Essayer de toutes nos forces d’avoir toujours devant les yeux , cette humanité sacrée » 22,9 « J’ai vu clairement que nous devons entrer par cette porte si nous voulons que Sa Majesté Souveraine nous révèle de grands secrets » 22,6 « Chaque fois que nous pensons au Christ, rappelons-nous avec quel amour… » 22, 14 « Il me dit (le Père Diego de Cetina à Thérèse) d’appuyer tous les jours mon oraison sur une scène de la passion du Christ, d’en tirer partie, de ne penser qu’à l’humanité » 22,17 Thérèse nous parle de ses visions ● Vie 28,8 « Si c’est une image, c’est une image vivante, pas un homme mort, mais le Christ vivant, et il fait entendre qu’il est homme et Dieu » ● Vie 37,5 « Mon amour et ma confiance envers ce Seigneur s’accrurent de tant le voir, puisque j’avais avec lui de si continuelles conversations. Le Dieu qu’il est, je vis qu’il est homme »

Thérèse de l’Enfant Jésus

« Jésus seul » c’est le titre d’une poésie de Thérèse, mais ce pourrait être aussi le Credo de toute sa vie. Thérèse a compris l’amour fou de son époux et elle s’est livrée à Lui corps et âme afin de répondre à la mission qu’elle entend poursuivre au ciel : aimer et faire aimer Jésus. ● LT 220 du 24-2-1897 ● MsC 34r°à 37r° ● Poésie PN 17 « Vivre d’amour » ● Poésie PN 24 « Jésus mon Bien-Aimé rappelle-toi » ● Poésie PN 23 « Au Sacré-Cœur de Jésus » ● Prière 6 « Offrande à l’amour miséricordieux » (P 962 Cerf)

Edith Stein : voir l’article à part

Jean-Paul II lors de la béatification à Cologne disait « L’Eglise nous présente soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix comme exemple de marche héroïque à la suite du Christ pour que nous la vénérions et que nous l’imitions cf feuilles jointes

Quelles sont les conséquences de ce projet de vie ?

● Vivre en Christ L’effet et l’authenticité de la suite du Christ se révèle
- dans une familiarité particulière avec le Christ, pas un rapprochement extérieur mais une identification, une conformité R 2 Il s’agit d’un chemin de consécration, d’attachement jusque dans les persécutions, de vigilance qui conduit à la maturité intérieure, de combats spirituels qui vérifient les bonnes intentions R 18
- dans le sens du travail avec l’exemple de Paul R20

● Demeurer dans la Parole La Règle exige que la personne s’expose et s’ouvre du plus profond de son être à la Parole, en l’écoutant dans la solitude et dans la fraternité, en faisant corps avec elle et en se laissant habiter par elle ➢ R7 l’écoutant ensemble ➢ R10-19-22-23 l’intériorisant par la méditation, dans le cœur et l’esprit et la manifestant dans les œuvres ➢ R12, 18 à 23 On connaît la Parole en vivant d’elle ➢ R11-14 en la célébrant ➢ R10 en la priant dans la solitude ➢ R19 en la laissant habiter dans le cœur