Le sanctuaire Notre-Dame de Pitié

Historique des origines à nos jours
  • XIIIe siècle  : Existence présumée d’un lieu de culte dédié à Notre Dame à l’emplacement de la chapelle actuelle.
  • Fin XVIe siècle  : Arrivée de Jean-Baptiste Corsi, ermite génois venu de Lérins. Il meurt vers 1610, et ses restes seront transférés dans la chapelle en 1766.
  • 1649 : Les travaux de construction de la chapelle actuelle sont terminés.
  • 1651 : Construction d’un ermitage attenant à la chapelle. Des ermites se succéderont jusqu’en 1704, suivis par des religieux.
  • 1656 : Le sanctuaire s’enrichit d’un autel et d’un retable en bois doré encadrant une Pietà offerte, dit on, par Mazarin.
  • 1707 : Adjonction d’une halle (actuelle chapelle des ex-voto) à la chapelle.
  • 1795 : Le sanctuaire ainsi que ses dépendances sont déclarés « biens nationaux » et rachetés par la famille Jaubert qui, sous la Restauration, a construit une grande bastide englobant la chapelle.
  • 1920 : La famille Jaubert vend le domaine.
  • 1923  : La propriété est acquise par des moines Camaldules, ermites bénédictins venus d’Italie, qui y construisent les ermitages.
  • 1931  : 25 mai, Lundi de Pentecôte, couronnement solennel de la Vierge et du Christ de la Pietà.
  • 1947  : Départ des Camaldules. Le sanctuaire et la propriété sont rachetés par les Carmes Déchaux.
  • 1948  : À la Pentecôte, inauguration officielle du Saint-Désert Notre-Dame de Pitié.

Monastère du Saint Désert Notre-Dame de Pitié, 83520 Roquebrune-sur-Argens, tél. 04 94 44 18 18, fax 04 94 44 18 19. Nous contacter par courriel.