On ne réalise de progrès qu’en imitant le Christ

Il est la voie, la vérité et la vie ; personne ne va au Père si ce n’est par lui (Jn 14,6 ), comme il le proclame lui-même. Il dit aussi : Je suis la porte ; si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé (Jn 10, 9).

L’homme spirituel doit comprendre le mystère de la porte et du chemin, c’est-à-dire du Christ par qui il faut passer pour s’unir à Dieu.

Il faut bien considérer la parole de Notre Seigneur… : Combien est étroite la porte et resserrée la voie qui mène à la vie, et il y en a peu qui la trouvent (Mt 7, 14)

Je crois que Jésus-Christ est très peu connu de ceux qui se croient ses amis.

Il y en a bien peu qui sachent et veuillent entrer dans cet extrême dénuement et ce vide de l’esprit qui est nécessaire. Ce chemin de la haute Montagne est escarpé, et il est étroit ; il ne veut que des voyageurs qui n’ont aucune charge…

Oh ! Qui pourrait comprendre jusqu’à quel degré Notre Seigneur veut que ce renoncement parvienne !…

De la sorte, l’âme est dégagée, elle ne trouver plus d’obstacle à suivre le chemin étroit. La croix est le bâton sur lequel elle s’appuie et avec lequel sa marche devient merveilleusement facile et aisée.

MC II,6

Fixe ton regard
Uniquement sur lui

Dès lors que Dieu nous a donnés son Fils qui est sa Parole, il n’a pas d’autre parole à nous donner. Il nous a tout dit à la fois et d’un seul coup en cette seule Parole ; il n’a donc plus à nous parler.

Dieu s’est fait comme muet ; il n’a plus rien à nous dire.

Il a tout dit en son Fils En nous donnant ce Tout qu’est son Fils…

« Si je t’ai déjà tout dit dans ma Parole qui est mon Fils, je n’ai maintenant plus rien à te révéler ou à te répondre qui soit plus que lui. Fixe ton regard uniquement sur lui : en lui, tu trouveras même plus que tu ne demandes et que tu ne désires ; il est toute ma Parole, toute ma réponse, toute ma vision, toute ma révélation. Or, je te l’ai déjà dit, répondu, manifesté quand je te l’ai donné pour frère, pour maître, pour compagnon, pour rançon, pour récompense ».

Fixez seulement les yeux sur lui et vous y trouverez les mystères les plus profonds, les trésors de la Sagesse et des merveilles divines qui sont renfermées en lui, selon la Parole de l’Apôtre : En lui sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science de Dieu (Col 2,3)

Ces trésors de sagesse seront pour vous beaucoup plus profonds, plus doux et plus utiles que tout ce que vous désirez savoir. Voilà pourquoi saint Paul se glorifiait en ces termes : J’ai décidé de ne rien savoir parmi vous que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié (1Co 2,2)…

Regardez toujours dans son humanité, et vous trouverez dans cette humanité beaucoup plus que vous ne pensez, parce que l’Apôtre saint Paul dit encore : En lui habite corporellement la plénitude de la divinité (Col 2,9)

MC II,20

Votre plus grande sollicitude doit être d’allumer en vous un ardent et affectueux désir d’imiter le Christ dans toutes ses œuvres.

Avis, 77