Paraphrase de l’hymne de Laudes, Fête du Saint-Nom de Jésus

PARAPHRASE

De l’hymne de Laudes, Fête du Saint Nom de Jésus

Ô JESUS, la félicité des esprits bienheureux, que votre nom forme un doux cantique à mon oreille !

Qu’il laisse dans ma bouche un goût merveilleux, et qu’il répand dans mon cœur des impressions salutaires ! Ceux qui savent le goûter ce mets si précieux à l’âme, ne peuvent s’en rassasier.

Ceux qui s’en nourrissent, sentent toujours une faim nouvelle qui les y attire. Ils n’ont plus d’autre ardeur, d’autre désir que d’aimer en tout, et au-dessus de tout, Jésus.

Ô mon aimable Jésus ! qui faites toute l’espérance de l’âme que ses soupirs élèvent à vous, mes larmes vous recherchent, et les cris de mon cœur vous appellent ; habitez toujours au milieu de moi, par les clartés de votre nom lumineux ; dissipez toutes mes ténèbres, et suppléez à mes sécheresses par l’onction de votre amour.

Ô Jésus, la gloire d’une Mère Vierge, Sauveur et Médiateur des hommes pécheurs, acceptez le tribut d’honneur que je rends à votre nom ; qu’il soit mon soutien pendant la vie, et qu’à la mort, ma bouche et mon cœur ne cessent de l’invoquer avec la plus tendre confiance.