Qu’est-ce qu’un Groupe Carmélitain ?

Cette expression entend désigner des groupes de spiritualité carmélitaine, en relation avec l’Ordre des Carmes Déchaux Séculier (OCDS), sans en faire partie. Ils ne sont pas le fait d’initiatives privées mais sont proposés en accord avec le Conseil Provincial OCDS, la relation étant assurée par la présence d’un ou plusieurs membres de l’OCDS, laïcs ou prêtre assistant.

À qui s’adressent-ils ?

À l’origine, ces groupes (de 10 à 15 personnes maximum) rassemblent des personnes qui se sentent attirées par la spiritualité carmélitaine et par la prière personnelle, sans pour autant bien savoir en quoi consiste cette dernière.

Ils peuvent être également :

  • un lieu d’accueil et de soutien pour des personnes empêchées de prononcer un engagement dans une communauté de l’OCDS pour une raison particulière.
  • un lieu de discernement pour des vocations éventuelles dans l’OCDS. En effet, on peut y vérifier la persévérance dans la prière, la capacité à marcher avec d’autres et la naissance du désir de s’engager par des promesses, sur le chemin de l’oraison, après avoir fait une première expérience de ce parcours.

Ce que l’on cherche ensemble ?

En priorité, découvrir le chemin de l’oraison carmélitaine et y progresser. Le but est donc surtout pratique : comment, dans la prière quotidienne, entrer en relation vivante avec le Christ, pour vivre de lui et avec lui, afin de le mieux servir dans la vie familiale, professionnelle, sociale, dans nos engagements divers, etc.

S’entraider pendant un temps (un an ou plus), par des rencontres qui sont des temps de formation, de partage et d’échange.

Ce que ces groupes ne sont pas

  • des groupes dont l’objectif serait de connaître la spiritualité carmélitaine sans désirer la mettre en pratique,
  • des groupes de partage de problèmes de vie.
  • des groupes de prière dont l’objectif premier serait de prier ensemble.

Ce qu’ils ne doivent pas devenir avec le temps

  • des « clubs  » d’amis, de relations, des lieux où l’on resterait par routine ou simple bien-être.

Qu’est-il demandé ?

  • de participer à une rencontre mensuelle et d’y être fidèle pendant l’année en cours. Cette rencontre comprend habituellement 3 temps :
  • un temps de prière. (10-30 minutes par exemple).
  • un partage et une réflexion commune sur le texte d’un auteur carmélitain. Il sert à donner une première formation à l’oraison. Le partage communautaire porte sur les questions : ce texte m’a-t-il aidé dans ma vie de prière, quelles sont les joies et les difficultés rencontrées… ?
  • un partage, généralement bref, de ce qui a été vécu d’important par chacun dans le mois.
  • entre chaque rencontre de consacrer au moins de 10 minutes à un quart d’heure heure de prière silencieuse par jour et de lire, d’un cœur attentif, autant de fois que possible, le texte qui servira de partage à la rencontre mensuelle.

Comment faire partie du groupe carmélitain ?

Il est prévu initialement une rencontre avec le responsable du groupe ou/et le prêtre accompagnateur, s’il y en a un. Après avoir participé à une ou deux réunions, si l’on désire continuer, on s’engage pour un an.

  • Amiens : 1 groupe
  • Avon : 2 groupes
  • Jonquières (Compiègne) : 1 groupe
  • Frileuse : 1 groupe
  • Guyancourt (78) : 1 groupe
  • Le Havre : 1 groupe
  • Maule (78) : 1 groupe
  • Metz : 1 groupe
  • Paris : 4 groupes
  • Saint-Germain en Laye : 1 groupe
  • Strasbourg : 1 groupe
  • Verdun : 1 groupe

Contact pour les Groupes Carmélitains : Ilse de Soete - groupes.carmelitains chez carmel.asso.fr

Pour tout renseignement écrire à :


OCDS France-Nord
Couvent des Carmes
1, rue du Père Jacques
77210 Avon

ou

ocds.nord chez carmel.asso.fr