Que vienne l’Esprit de feu !

Que l’Esprit de feu vienne,

qu’il se répande comme un fleuve d’eau vive,

voici mes yeux,

voici mes mains.

Mets tes paroles en ma bouche,

Garde moi un cœur simple, pas compliqué,

Qui ne cherche que la vie, plus de vie,

De liberté, de paix, de joie,

Dans la rencontre de la misère, de la souffrance,

Sois là avec moi et fais ce que tu aimerais faire, toi…en moi.

Attise ma liberté et le don de moi même,

Je voudrai te dire merci pour tout ça,

Cette vie que tu nous donnes,

C’est un printemps dans mon automne.

Des hommes, des femmes criblés d’épines, ça ne na manque pas.

Conduis-les au jour nouveau ,

Prépare la terre comme un buisson

Et laisse tomber ton feu.

Un soir de Juin 1963, j’ai dit « oui » ,

37 ans plus tard, je te le dis encore !