Repères Chronologiques P. Marie-Eugène

1894 2 décembre, naissance d’Henri Grialou, au Gua (Aveyron),
13 décembre, baptême.
1904 Mort de son père, Auguste Grialou.
1905 Septembre, entrée à l’École Apostolique des Spiritains à Suse (Italie).
1908 Entrée au petit Séminaire de Graves (Aveyron).
1911 Entrée au grand Séminaire de Rodez.
1913-1919 Sous les armes.
1919 Retour au grand Séminaire de Rodez.
1922 4 février, ordination sacerdotale.
24 février, entrée au noviciat des carmes à Avon.
1923 Voeux temporaires.
1924 Au couvent de Lille.
1925 Directeur de la revue Carmel.
1926 11 mars, voeux solennels.
1928 Prieur au couvent du Petit Castelet, Tarascon.
1929 Rencontre de Mlle Marie Pila et de ses deux compagnes.
Elles seront les premiers membres de l’Institut Notre-Dame de Vie.
1932 Installation du groupe près du sanctuaire de Notre-Dame de Vie (Venasque).
1932 Prieur d’Agen.
1936 Prieur de Monte-Carlo.
1937 Définiteur général de l’Ordre à Rome.
Érection du groupement de Notre-Dame de Vie comme
Fraternité du Tiers-Ordre carmélitain.
1939-1940 Mobilisé.
1946 Retour à Rome.
1948 Visiteur apostolique des Carmels de France.
1948 Érection de l’Institut séculier de droit diocésain « Notre-Dame de Vie ».
1949 Parution de Je veux voir Dieu.
1953 Organisation de la fédération des Carmels de France.
1954 Vicaire général de son Ordre.
Fondation de l’Institut aux Philippines.
1955 Retour de Rome en France.
1957 Élu provincial d’Avignon-Aquitaine.
Fondation de l’Institut en Allemagne.
1960 Constitution d’un groupement sacerdotal de Notre-Dame de Vie.
1961 Érection du groupement sacerdotal de Notre-Dame de Vie comme Pieuse Union.
1962 Reconnaissance de l’Institut Notre-Dame de Vie de droit pontifical (branche féminine).
Organisation de la branche masculine de Notre-Dame de Vie.
1963 Réélection comme provincial d’Avignon-Aquitaine.
1966 Nouvelle réélection comme provincial.
En décembre, grave maladie.
1967 Le 27 mars, lundi de Pâques : Entrée dans la Vie.
1973 Reconnaissance de l’Institut Notre-Dame de Vie par le Saint-Siège comme formant un seul Institut séculier de droit pontifical à trois branches autonomes.
1985 Ouverture, à Pâques, de la cause de béatification du Père Marie-Eugène par l’Archevêque d’Avignon.