Tricote de ton mieux

Chaque mercredi l’atelier des Tricoteuses sans Frontières est en pleine activité. Sous la « houlette » de Sr Elise, au 9 rue Brémesnil, les doigts encore agiles de nos sœurs aînées rivalisent d’ingéniosité pour confectionner pulls, brassières, gilets, chaussons etc… ..destinés aux enfants défavorisés.

Quand le responsable de l’association annonce son passage pour recueillir les jolis travaux réalisés, les communautés de St James, Sartilly, Granville, St Hilaire, Villedieu et Brécey apportent leurs ouvrages.

Ce service mobilise sœurs et laïcs, favorise des rencontres et crée des liens. « De m’occuper et de me rendre utile cela a été un rayon de soleil… »

Nous vous partageons un petit texte :

« Chacune tricote de son mieux, une maille à la fois ! »

Dieu nous donne la laine et les aiguilles.

Il nous dit « Tricote de ton mieux, une maille à la fois ».

Une maille est une journée sur l’aiguille du temps.

Dans un mois, 30 ou 31 mailles.

Dans dix ans 3650 mailles.

Quelques unes sont à l’endroit ; d’autres sont à l’envers.

Il y aussi des mailles échappées ; mais, on peut les reprendre.

Que de mailles manquées !

La laine que Dieu m’a donnée, pour tricoter ma vie,

Est de toutes les couleurs.

Rose comme mes joies ;

Noire comme mes peines ;

Grise comme mes doutes ;

Verte comme mes espérances ;

Rouge comme mes affections ;

Bleue comme mes désirs ;

Blanche comme don total à celui que j’aime.

Seigneur, donne-moi le courage

De terminer mon tricot

Afin que Tu le trouves digne

De l’exposition éternelle des travaux des hommes.

Texte anonyme