Trinité

Homélie donnée lors d’un mariage

"Je vous unis.
"Je vous unis au nom du Père.
"Dans le mystère de la vie intime du Dieu, le Père désigne la personne divine qui engendre. Il convient donc d’appeler cette bénédiction du Père source de toute vie, sur vous, qui allez recevoir la faculté de donner la vie. _ "Donner la vie n’est-ce pas pour un pauvre être humain un honneur très grand, un très grand bonheur aussi ? Combien donc je supplie le Père de vous faire comprendre et goûter le bonheur délicat et profond que vous aurez d’être des donneurs de vie ! (…)

"Je vous unis au nom du Fils.
« Le Fils, c’est le Verbe qui s’est incarné, et de qui, devenu le Christ, a marché sur nos chemins, a mangé notre pain, a dormi de notre sommeil, mais aussi a pleuré nos larmes. Pour les heures où vous visitera la douleur sous des formes imprévisibles, de toute mon âme je vais prier le Fils — le Fils qui a souffert nos souffrances — de vous bénir, pour que dans ces heures d’épreuve vous continuiez à croire toujours au bonheur de la vie et pour que vous soit une force et un allégement la douceur exquise de votre amour mutuel. (…) »Je vous unis enfin au nom du Saint-Esprit.
« Comme il faut que vous bénisse l’Esprit-Saint pour verser en vous quelque chose de son immense amour, car le foyer que vous fondez, né de l’amour, ne pourra durer que s’il est baigné dans une atmosphère d’amour. _ « En Dieu, l’Esprit-Saint est un souffle infini d’amour qui unit le Père au Fils. »Ah ! oui, comme il faut que l’Esprit-Saint abondamment vous bénisse pour que votre amour soit l’amour durable créé par Dieu. »