Une présence fédérale à Solenzo

La mission auprès des enfants, Cœurs Vaillants (CV) et Ames Vaillantes (A V)

J’ai travaillé avec les enfants et les responsables CV-AV afin de partager ma foi avec eux. Cela me rappelle l’amour de Jésus à l’égard des tout-petits, et l’attitude de la petite Thérèse. La simplicité, la joie et le courage qui les animent me fait vivre

Selon le thème « Pour l’épanouissement spirituel de l’enfant, par l’enfant et avec l’enfant, CV-AV engageons nous ». Nous avons mis l’accent sur la prière. Dans les différents camps que nous animons par secteur, nous essayons de montrer aux enfants l’importance de cet aspect spirituel : prier communautairement ou individuellement. Pour cela nous leur montrons les différentes formes de prière chrétiennes. En même temps nous voyons les moyens qui peuvent aider un enfant à s’épanouir et grandir physiquement moralement, intellectuellement et spirituellement.

Difficultés rencontrées

Nous avons constaté au cours de nos tournées dans les villages que la plupart des enfants ne sont pas scolarisés, en particulier les filles. Nous avons vu dans certains villages que le mouvement CV-AV recrute uniquement les enfants non scolarisés : soit seulement les cœurs vaillants, soit les âmes vaillantes. Ne sachant ni lire ni écrire, le travail devient un peu pénible si tu ne connais pas leur langue maternelle (pour leur apprendre il ne reste que la loi, les principes du mouvement)

Nous remarquons aussi que certains parents ne se soucient pas de la formation et de l’éducation de leurs enfants. Si les parents ne prennent pas conscience de cela, l’éducation donnée dans le mouvement n’est pas suffisante pour l’épanouissement spirituel de l’enfant car cette éducation doit être complétée par les parents eux-mêmes.

« A Cœurs vaillants, rien d’impossible »

Nous demandons aux parents d’aider leurs enfants à progresser sur le droit chemin qui conduit à Jésus ; car lui même a dit : « Laissez venir à moi les enfants ».

Soeur Noélie