55 100 Verdun

Verdun

Notre communauté

Carmel de Verdun - cloître
Carmel de Verdun - cloître

Aujourd’hui notre communauté est composée de onze sœurs, de 36 à 84 ans. Notre Carmel est situé dans un quartier pauvre surplombant quelque peu la ville, à proximité de la campagne verdunoise.

Cette situation dit déjà bien en elle-même certains traits de notre Carmel : son lien avec une Eglise locale à la fois modeste et vivante, et son enracinement dans un département principalement rural.

Christ avant choeurL’insertion dans la vie du diocèse se fait essentiellement par des échanges qui permettent à la vie de circuler dans les deux sens :

  • les contacts avec notre Evêque, avec les prêtres aumôniers, avec les gens du quartier, les amis de la communauté
  • la participation d’une sœur au CDR, d’autres, lors de réunions au Carmel : à l’A.C.A.T et à un groupe de lecture d’Evangile
  • le témoignage de sœurs auprès de groupes de jeunes qui viennent découvrir notre vocation
  • l’accueil de petits groupes autonomes se réunissant pour réfléchir, prier et célébrer
  • l’accueil de retraitants, de pèlerins en route vers Compostelle
  • le partage de notre prière et l’accueil de la « Prière du groupe de Taizé » le 3e samedi du mois dans notre chapelle.
  • Le parrainage spirituel de « Foi et Lumière’ » et du Régiment de Verdun
  • L’accueil régulier d’un groupe carmélitain

Le Diocèse met aussi à notre disposition un petit ermitage à Benoîte Vaux, lieu marial et centre de vie du diocèse, où les sœurs peuvent vivre leur retraite personnelle annuelle, dans un grand respect de leur solitude.

prof Sr Laure 2010 De par l’histoire de Verdun, la présence, dans la ville, du Centre Mondial de la Paix, des Libertés et des Droits de l’Homme stimule aussi notre prière et notre vie fraternelle au service de la paix.

Par ailleurs seul monastère de notre diocèse, nous croyons d’autant plus que le Seigneur nous appelle à y vivre notre mission de louange et d’intercession.

Notre travail

Sr Bernadette Depuis 1945, la communauté s’est lancée, avec l’aide d’une mère de famille meusienne, dans la confection de couvertures piquées en laine, édredons, oreillers… Un métier enraciné dans la tradition locale, qui sera doté en 1978 d’une structure juridique adaptée (SARL), devenant officiellement les Ateliers Plumlaine.

Aujourd’hui, la fabrication évolue au gré de la demande. Nous nous sommes notamment spécialisées dans la confection de couettes en duvet haut de gamme et venons de créer un tout nouvel article : les gigoteuses.

www.ateliers-plumlaine.com

Un peu d’histoire

Cté avant Tout commence en 1904, dans le contexte de menaces pesant sur les congrégations religieuses : suite à l’ordre de leur évêque de mettre à l’abri les sœurs, mère Germaine de Sonis, alors prieure et maîtresse des novices, quitte le Carmel de Nancy avec le noviciat pour se réfugier à Rouvroy en Belgique, dans la perspective d’y être rejointe plus tard par les autres Sœurs ; ce qui ne se réalisa finalement pas, Rouvroy devint monastère autonome en 1909.

Le contexte politique ayant évolué dans les suites de la victoire de 1918, mère Germaine réimplanta le Carmel à Verdun, sur l’emplacement d’un ancien monastère de clarisses (présentes en ce lieu pendant cinq siècles, jusqu’à la Révolution) et le 15 octobre 1923 la première pierre de la chapelle est posée. Le 11 novembre 1924 - coïncidence imprévue, les cloches du Carmel carillonnaient pour la célébration de la première messe tandis que les canons tonnaient en cet anniversaire de l’armistice de 1918.

Fondatrices de Brazaville
Fondatrices de Brazaville

En s’installant en ce lieu, les Sœurs relevaient le Carmel fermé en 1790, dans les suites de la Révolution, Carmel fondé dans la Vieille Ville en 1633 par la communauté de Metz. Par ailleurs elles devenaient présence adorante en ce haut lieu de la « Grande Guerre », ce qui devait orienter plus particulièrement leur prière en faveur de la paix.

Dans la suite de son histoire, notre communauté aura la joie de contribuer à la naissance de notre fédération, puis d’entrer avec enthousiasme dans le mouvement initié par le Concile Vatican II.

En 1974 elle verra une de ses sœurs partir en Afrique avec deux autres sœurs des Carmels de Tours et Troyes pour fonder le Carmel de Brazzaville avec lequel nous gardons des liens très vivants et fraternels.

Accueil des hôtes et partage de notre prière

Carmel Verdun - Accueil
Carmel Verdun - Accueil

Nous accueillons, pour quelques jours - 8 jours maximum - les personnes qui désirent faire une retraite dans le silence et la solitude, soutenue par la prière de la communauté.

Notre accueil comporte :

  • six chambres (dont une à deux lits)
  • une salle à manger
  • une kitchenette
  • une salle pour l’accueil de groupes
  • un petit salon
  • un petit jardin

Bienvenue aussi à ceux et à celles qui désirent simplement venir partager notre prière dont voici les horaires :

OfficesSemaineDimanche
Oraison 06 h 15 -
Laudes 07 h 15 07 h 15
Eucharistie 08 h 00 08 h 00
Sexte 11 h 55 11 h 45
Adoration St Sacrement 16 h 45
Vêpres 17 h 00 17 h 45
Oraison 17 h 30 -

Adresse

Carmel de Verdun - 25, rue Saint Victor - 55 100 Verdun
Tél : 03 29 86 03 97 - Fax :03 29 86 50 76 - courriel : carmel.verdun chez carmel.asso.fr

Le Carmel de Verdun sur le site Vie monastique

Portfolio

Cliquez sur les vignette pour agrandir les photos.

chapelle choeur 2012 Sr Yolande Sr Thérèse Sr Régine Sr Marie Josèphe Sr Marie Geneviève Sr Marie Béatrice Sr Laure Sr Béatrice réunion réfectoire prof soeur Laure 2010 piquage oraison Mère Germaine lectio jardin lectio au jardin jardin façade