Armoiries de l'Ordre XVIIe siècle

Le blason

Voici les armoiries de l’Ordre du Carmel déchaussé au XVII° siècle. Le blason de l’Ordre reprend deux versets bibliques liés au prophète Élie :

  • la devise écrite en latin autour du blason « Zelo zelatus sum pro Domino Deo Exercituum » (Je suis rempli d’un zèle jaloux pour le Seigneur Sabaoth) 1 Rois 19,14 qui est d’ailleurs la devise du Carmel, et auquel s’ajoute le verset « Il est vivant le Seigneur devant qui je me tiens. » (1 Rois 18,15)26
  • la main brandissant une épée flamboyante rappelle la victoire d’Élie sur les prêtres de Baal sur le mont Carmel (1 Rois 18,22-40) cf. « Le prophète Élie se leva comme un feu, sa parole brûlait comme une torche » (Siracide 48,1)

La couronne entourée de douze étoiles évoque la Vierge Marie invoquée comme Reine et beauté du Carmel.

Ordre du CarmelL’écu central représente deux lobes blancs surplombant un cœur marron : le tout symbolisant les deux pans blancs du manteau carmélitain s’ouvrant sur la robe de bure (brune). La partie brune monte et se termine sur une croix  ; elle indique que la croix est la voie qui conduit au Mont Carmel où se fait la rencontre avec Dieu. Cette croix a été ajoutée par les Carmes Déchaux pour se distinguer de l’Ordre des Carmes.

Les trois étoiles donnent lieu à plusieurs interprétations : la virginité perpétuelle de la Vierge Marie (comme dans les icônes), les trois figures bibliques du Carmel (Élie, Élisée et Marie), les trois vertus théologales (foi, espérance et charité), les trois vœux (pauvreté, obéissance et chasteté). Saint Jean de la Croix a proposé de symboliser le chemin spirituel avec un schéma du Mont Carmel.

La croix du Carmel

Voici une représentation plus contemporaine de la Croix du Carmel. Y apparaît le feu de l’Esprit d’Amour qui enflamme toute personne dans son chemin quotidien vers Dieu.

Un poème d’un frère sur la croix du Carmel

Plantée en terre, élancée vers le ciel
Trait d’union entre l’homme et Dieu
Chemin de rencontre…
 
Ses bras étendus
Accueillent toute détresse
Déposée
Dans les mains offertes de Jésus
Passage de la mort à la vie …
 
Quitter les ombres de la vallée
Retrouver les horizons dégagés
Venir à la lumière …
 
Sentier raide et escarpé
Effort de l’ascension longue
Liberté retrouvée …
 
Sans autre lumière
Que celle du cœur
Enfouie au plus secret de toute vie
Calme scintillement…
 
Élan d’Amour qui transfigure
Regard serein
plongé dans le mystère
Attente éveillée …
 
Beauté de la lumière
Parvenue à la claire transparence
Transformation de soi
Par la puissance de l’Esprit d’Amour
 
Dialogue éternel
Dans l’intimité habitée
des Personnes divines