Jeune femme brillante et aimée de ses proches, la jeune Teresa entre à l’âge de 20 ans au monastère de l’Incarnation d’Avila. Elle découvre dans la prière silencieuse (oraison) le lieu de l’amitié et de l’intimité avec le Christ ; mais elle doit attendre l’âge de 39 ans pour se décider à ne vraiment vivre que pour Jésus et non plus pour elle-même. A partir de là, une nouvelle vie commence…

Passionnément désireuse de partager son expérience spirituelle et de la mettre au service de l’Église, celle qui s’appelle désormais Thérèse de Jésus s’engage dans la fondation de nouveaux carmels pour suivre de plus près le Christ dans la prière, la pauvreté et la simplicité d’une vie fraternelle.

La "Madre", Docteur de l’Église, nous a laissé une œuvre écrite prodigieuse pour nous aider à découvrir les voies de l’intériorité et nous livrer à l’amour transformant de Jésus pour que le monde connaisse la bonté de Dieu.