La Vierge Marie au Carmel, présentation générale

Marie, mère de Jésus, épouse de Joseph, est pour tout chrétien un modèle de foi en Dieu, un signe d’espérance et l’exemple par excellence de la sainteté et de l’amour auxquels nous sommes appelés.

Le Carmel contemple en Marie la femme qui est solidaire de son peuple dans l’attente du Messie, qui accueille la Parole dans la prière et le silence intérieur, qui se laisse conduire par l’Esprit Saint dans l’obéissance à Dieu à la suite du Christ.

Pour comprendre la place singulière de Marie au Carmel il convient de se référer à l’Histoire et de percevoir les axes essentiels de sa spiritualité mariale.

Dès ses origines, le Carmel a pour la Vierge Marie une tendresse toute particulière, à la fois discrète et profonde. Marie est pour tous les hommes une mère, mais nous la regardons également comme une sœur qui nous a précédés et qui nous accompagne. C’est pourquoi les premiers Carmes ont voulu se faire appeler « les frères de la Vierge ».

Marie a vécu toute sa vie dans la foi. Elle a entendu la Parole de Dieu venue la rejoindre de manière inattendue dans son existence. Elle l’a méditée jour après jour, en suivant son fils Jésus depuis l’humble étable de Bethléem jusqu’à l’humiliante mort sur la Croix. Elle se tient en prière au cœur de la première Eglise, témoin du Christ ressuscité.

Nous aimons regarder cette jeune fille qui a accepté de se laisser conduire par Dieu en lui donnant un oui sans réserve. Elle nous apprend à vivre dans les difficultés quotidiennes avec un cœur désencombré de soi et des bruits qui nous entravent. Avec elle, nous retrouvons la joie d’un cœur entièrement ouvert à Dieu et à toute personne rencontrée.