Thérèse de Lisieux

icone

Ce que vous avez écrit sur la petite Thérèse (de Lisieux) m’a étonnée. Je m’aperçois pour la première fois qu’on peut voir les choses sous cet aspect-là.

J’avais l’impression qu’il ne s’agissait là que d’une vie humaine façonnée de part en part par le seul amour de Dieu. Pour moi je ne connais rien de plus grand, c’est pourquoi j’aimerais autant que possible en nourrir ma vie et celle de tous ceux qui me sont proches.

[citation dans « Edith Stein, la puissance de la Croix » par W. Herbstrith ed. Nouvelle Cité, Paris 1982, in pp. 48-60]