Dans la même rubrique...

Canonisation de Mariam : dossier de presse

CANONISATION DE LA BIENHEUREUSE MARIAM BAOUARDY : Dossier de presse

Canonisation de MariamLe 17 mai 2015, le Pape François canonisera plusieurs aînées dans la foi dont la Bienheureuse Marie de Jésus crucifié – Mariam Baouardy, carmélite, fondatrice du Carmel de Bethléem et de Nazareth. Un heureux événement, un signe d’espérance, un encouragement à la fidélité pour les chrétiens et toutes les personnes de bonne volonté du Proche et Moyen-Orient en ces temps difficiles et tourmentés ! Avec elle, un autre religieuse palestinienne sera honorée, la Bienheureuse Marie-Alphonsine, fondatrice de la congrégation des Soeurs du Rosaire, très active dans la vie paroissiale de Terre Sainte. Ces deux figures de sainteté apportent un message complémentaire fondé sur la prière et la charité dans l’offrande de soi et le service. En cette année de la vie consacrée et du 5e centenaire de la naissance de sainte Thérèse d’Avila, cette fille du Carmel est donnée en exemple comme soeur aînée dans le Christ et soutien particulier des chrétiens d’Orient.

Ce dossier, préparé par le Carmel de Bethléem, est promu par l’Œuvre d’Orient. Il est proposé comme une première rencontre avec Mariam Baouardy, chrétienne d’Orient. Sa canonisation est l’occasion de faire connaître et de diffuser largement les fruits de sainteté de l’Eglise en Orient. Ils sont un don pour toute l’Eglise et interpellent toutes les traditions. En effet, Mariam est un PONT entre les deux poumons de l’Eglises, l’Orient et l’Occident. Elle rejoint les uns et les autres en les reliant à leurs racines et les invitant à la communion. Pour s’enraciner dans le Christ et garder le cap de l’espérance, l’un et l’autre ont besoin de ces liens de fraternité et de communion, de témoignages de fidélité et de sainteté.

La vie de Mariam manifeste la pertinence de ce lien. « Aujourd’hui plus que jamais le poids des menaces nous invite à faire de l’amour et de la fraternité la loi fondamentale des rapports sociaux et internationaux, dans un esprit de réconciliation et de pardon, en nous inspirant du style de vie de la Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié et de son exemple non seulement pour son peuple mais aussi pour le monde entier. Puisse ce nouveau style de vie nous donner une paix fondée non sur la terreur mais sur une confiance réciproque [1] » disait saint Jean-Paul II lors de sa béatification.

Ces 8 fiches présenteront quelques axes majeurs et clés de lecture pour une première approche de la vie et du témoignage de Mariam :

  1. Une esquisse biographique
  2. Mariam, Fleur du Carmel
  3. Dans le souffle de l’Esprit, l’invisible visible
  4. Mariam, soeur aînée et soutien des chrétiens d’Orient
  5. Mariam, « patronne de la paix » pour le Proche et Moyen-Orient
  6. Mariam et la vie consacrée
  7. Mariam, la joie de l’espérance
  8. Bibliographie et contacts

Que soient remerciés les personnes qui ont collaboré à la réalisation de ce dossier : Mère Anne-Françoise de la Présentation, prieure du carmel de Bethléem, Mère Maïra de l’Enfant Jésus, prieure du carmel de Haïfa, soeur Veronica de Jésus, du carmel de Haïfa, P. William Marie MERCHAT. Que soit remerciée l’Œuvre d’Orient pour son soutien dans la conception et la diffusion de ce dossier.

Les fiches seront ajoutées progressivement d’ici le 17 mai.

Blog sur Mariam : Marie de Jésus Crucifié

[1] saint Jean-Paul II, Homélie de la béatification de Mariam Baouardy, 13 novembre 1983