La foi, seul moyen de l’union avec Dieu

fruitier4

Celui qui veut s’unir à Dieu doit commencer par croire qu’il est (He 11,6) c’est-à-dire cheminer vers lui par la foi.

MC II,8

La foi est une habitude de l’âme certaine et obscure en même temps.

Elle est obscure parce qu’elle nous fait croire des vérités révélées par Dieu même, qui sont au-dessus de toute lumière naturelle et excèdent incomparablement la portée de tout entendement humain.

La foi nous dit des choses que nous n’avons jamais vues ni comprises.

Nous ne pouvons donc en avoir aucune lumière par science naturelle, car ce qu’elle nous dit n’ a aucun rapport avec nos sens.

MC II,2

L’âme, dépourvue de toute assistance de la part des créatures s’adresse à la foi comme plus capable de lui donner sur Dieu de vives lumières. Elle la choisit comme le moyen de son union avec lui.

Et par le fait, la foi est le seul moyen de la véritable alliance spirituelle avec Dieu. Lui-même nous le fait entendre par la bouche d’Osée quand il dit : Je t’épouserai dans la foi (Os, 2, 20).

CSB 12

Retour Sommaire

La foi est une source

Parce qu’elle verse à flot dans l’âme tous les biens de l’ordre spirituel. Le Christ Notre Seigneur a lui-même appelé la foi une source lorsque, parlant à la Samaritaine, il dit que ceux qui croiraient en lui auraient en eux mêmes une source d’eau jaillissant jusqu’à la vie éternelle (Jn 4, 14)

CSB 12

Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu (Hb 11,6). Mais avec elle, quand elle est vive, il est impossible de ne pas lui plaire.

NO p. 647

La foi est le seul moyen prochain de l’union avec Dieu et le seul qui lui soit proportionné. Il y a en effet une telle similitude entre la foi et Dieu, qu’il n’y manque que la seule vision. Dieu est infini, la foi nous le propose infini ; il est Un en Trois Personnes, la foi nous le propose Un en Trois Personnes. Dieu est ténèbres pour notre entendement, la foi éblouit et aveugle notre entendement. La foi est donc le seul moyen par lequel Dieu se manifeste à l’âme dans la lumière divine, lumière qui surpasse tout entendement créé.

Par conséquent, plus l’âme est riche de foi, plus elle est unie à Dieu.

MC II, 9

Retour Sommaire

« Je sortis par l’escalier secret »…

L’âme n’a alors d’autre appui que la foi pure pour aller à Dieu.

Aussi, cette voie s’appelle « escalier secret ». Et en effet, tous les degrés et articles de foi que l’âme suit sont secrets et cachés aux sens et à l’entendement. Voilà pourquoi l’âme est dans les ténèbres par rapport à la lumière naturelle. Elle passe au-delà des limites de la nature et de la raison pour gravir ce divin escalier de la foi.

Par là, elle arrive et pénètre jusqu’aux profondeurs de Dieu.

MC II, explication

Marchant ainsi dans la nuit, l’âme s’avance à grands pas vers l’union avec Dieu par la foi qui, tout obscure qu’elle est, lui donne son admirable lumière.

MC II, 3

L’âme s’avance vers Dieu ayant pour guide la foi pure, qui est le moyen par lequel elle s’unit à Dieu.

NO p. 527

Les autres sciences s’acquièrent avec la lumière de l’entendement, celle de la foi s’acquiert sans cette lumière.

Il faut même faire le sacrifice de cette lumière particulière pour ne point perdre celle de la foi. Isaïe a dit en effet : si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas (Is 6, 3)

MC II, 2

Retour Sommaire