Avon : le Centre spirituel rénové

Depuis les années 30 du siècle dernier, ce bâtiment nommé « petit collège » ou « Père Jacques », du nom de celui qui en a accompagné sa construction, a connu bien des aventures. Construit pour permettre l’accueil de jeunes hommes pensionnaires collégiens et lycéens, il se compose alors essentiellement de salles de cour (dont un « laboratoire » pour la physique-chimie), d’un réfectoire, d’un dortoir et d’une chapelle.

Sa première transformation profonde date des années 60 avec la location d’une partie des bâtiments à l’INSEAD (Institut Européen d’Administration des Affaires). Un amphithéâtre est créé au premier étage qui accueille 52 étudiants de 14 pays pour quelques années.

Ces années vont être aussi celles de la création progressive du Centre Spirituel. Celui-ci va connaître plusieurs phases de réfection jusqu’à aujourd’hui ainsi que différentes équipes d’animation (avec notamment les sœurs de l’Immaculée de la Haye-Mahéas et pendant 14 ans deux membres es de Notre-Dame-de-Vie). L’oratoire du « petit collège » est complètement refait : un lieu sobre et lumineux évoquant le désert porte désormais la prière des retraitants. Les chambres situées au deuxième niveau sont aussi reconstruites.

Centre spirituel Avon, Entrée de l'oratoire St Elie Arrive le nouveau millénaire : des laïques participent désormais à l’accueil et à la gestion du Centre. Une phase de travaux en 2003-2004 permet la création de chambres nouvelles et la réfection des zones sanitaires dans le bâtiment « Accueil » (partie du Centre Spirituel située dans la partie « historique » des bâtiments, ancien hôpital royal bâti sous Louis XV au XVIIIe siècle).

Ces premiers travaux lancés sous l’impulsion du Frère Didier-Marie, Provincial, furent l’occasion d’une prise de conscience d’un besoin de restructuration plus global. La Commission de Sécurité et la Mairie, toujours bienveillantes, nous ont aussi sollicités avec insistance.

Après une bonne année d’études et de réflexions menées par un petit groupe de Frères, un projet de réfection totale du bâtiment « Père Jacques » est mis au point. Il s’agit en fait de tout refaire à l’intérieur sans possibilité d’expansion à cause de l’environnement immédiat du Centre : une église du XIIIe siècle et le parc du château de Fontainebleau !

L’objectif est de répondre aux normes actuelles de sécurité et d’accessibilité et de rendre l’ensemble plus fonctionnel pour assurer l’accueil des retraitants et permettre des activités variées : conférences, projections vidéo, espaces pour les exercices corporels, stages d’iconographie, …

Un an est alors nécessaire à la réalisation d’un projet qui en est aujourd’hui aux derniers détails de finition. Les travaux commencent donc en septembre 2007. Deux Frères, Frères Christophe-Marie et Robert, sont chargés de suivre le tout : ce qui n’est pas une mince affaire.

Au final, la salle Père Jacques est transformée en salle de conférence pouvant accueillir 80 personnes. Un équipement audio-visuel permet la projection de films… L’oratoire, désormais sous le patronage du prophète Elie, est rénové dans son esprit… désert et simplicité prévalent !

Les circulations sont revues… plus larges, plus claires aussi. Une grande salle « multi-usages » dédiée à Laurent de la Résurrection occupe une bonne partie du rez-de-chaussée avec deux autres salles de réunions, deux parloirs et l’accès à l’ascenseur !!! Véritable révolution, cet ascenseur permet l’accès à tous les niveaux et à l’autre bâtiment. Finie l’appellation malicieuse « Notre Dame des marches » affublée au Centre par certains ! Mais les escaliers sont toujours là pour les volontaires !

Au 1er étage, après les nourritures spirituelles, il s’agit de restaurer le corps : trois salles à manger nous font visiter la Terre Sainte et rappellent combien avec le Christ repas et communion vont de pair. Les salles Emmaüs, Cana et Nazareth, lumineuses et silencieuses, accueillent les « pèlerins ».

Comme dans le passé, le 2e étage est consacré au repos. Un « vrai lit » attend le retraitant fatigué et heureux dans un espace plus vaste et là aussi plus lumineux.

Mais nous ne pouvons nous arrêter en si bon chemin. Les années qui viennent seront consacrées à une réfection des autres parties du Centre.

A bientôt donc pour votre découverte des lieux. Attention cependant ! Ceux et celles qui connaissaient le Centre spirituel s’y perdent davantage que les novices du couvent…

Frère Denis-Marie G., ocd (responsable du Centre spirituel)