Nouvelles de Bagdad, janvier 2007

Tenir dans l’Espérance

Chers amis et bienfaiteurs,

Comme chaque année au moment des fêtes de Noël et du nouvel an, nous vous transmettons la lettre rédigée par nos frères Carmes de Bagdad que vous avez eu la gentillesse de soutenir par vos dons et vos prières.

La communauté est actuellement constituée de trois frères prêtres, deux frères irakiens : Ghadir qui en est le supérieur, et Thomas, et un frère espagnol, Manuel. Il y a aussi quatre jeunes irakiens qui ont fait profession le 15 octobre dernier, d’autres jeunes aimeraient pouvoir entrer dans notre vie religieuse, mais la situation dans la ville de Bagdad empêche de les accueillir en toute sécurité. Régulièrement durant l’année, nous leur transmettons les dons que vous nous faites parvenir et notre province complète ce qui est nécessaire pour soutenir la vie de nos frères dans la situation dramatique qu’ils subissent.

Il n’est pas nécessaire de vous redire combien nous apprécions votre aide matérielle et spirituelle, et combien nous comptons encore sur votre générosité pour pouvoir maintenir un signe d’espérance pour nos frères chrétiens irakiens. La présence de notre communauté est très appréciée, spécialement par ceux qui n’ont pas la possibilité de fuir la guerre civile. Cependant, combien de temps nos frères pourront encore choisir de rester à Bagdad si la situation se détériore encore ?

Avec l’assurance de notre fraternelle prière et nos plus vifs remerciements pour votre solidarité, nous vous redisons notre dévouement pour notre mission de Bagdad,

Fr. Antoine-Marie, o.c.d.

Voici le texte que nos frères de Bagdad nous ont transmis à votre attention :

Chers amis de notre Mission de Bagdad,

Chers Bienfaiteurs et Bienfaitrices,

Chers frères et sœurs du Carmel,

Nous nous adressons encore une fois à vous à l’occasion des Fêtes de Noël. Nous ne le faisons pas par pure et simple routine : Nous le faisons par amitié envers vous. ! Une amitié qui doit être présente dans la vie des Chrétiens et Chrétiennes plus spécialement aux jours des Fêtes de Noël !

La situation de terreur dans laquelle nous vivons est devenue tragique comme vous le savez, nous survivons plutôt. En plus il y a toute une persécution qui se fait envers les Eglises Chrétiennes, due à beaucoup des raisons que vous connaissez peut-être. Ce qui a déclenché la persécution contre les chrétiens nous en connaissons les causes mais mieux vaut ne pas en parler car il est dangereux de dire certaine chose, comme de récents évènements le montrent, mais la vérité c’est que nous vivons dans un vrai cauchemar. Nous vivons dans une vraie persécution religieuse. Beaucoup de chrétiens ont été tués, d’autres torturés et obligés de s’en fuir au Nord du pays et à l’étranger laissant leurs maisons et tout ce qu’ils pouvaient avoir. Des prêtres ont été séquestrés, jusqu’à maintenant 9, parmi lesquels on a coupé la tête à deux. Nous ne comptons plus les chrétiens assassinés, torturés et violés, des familles détruites ! Et nous portons cette terreur et cette peur en nous, comme une lourde croix qui nous écrasé, sans pourtant nous enlever l’espérance de la Résurrection et de Noël.

Le frère Gadhir et les novicesAvec votre charité, générosité et aides, nous avons pu aider beaucoup de nos sœurs et frères à Bagdad. En effet, depuis le commencement de l’année 2006 jusqu’au mois d’Octobre, nous avons dépensé des aides envers les victimes du terrorisme et envers les pauvres pour un total de 45 803 $US. En plus, vos dons permettent aussi à la communauté de survivre, les 3 prêtres et les 4 jeunes profès, nous ne pouvons pas demander à la population locale de nous aider. Merci donc aussi pour les intentions de Messes que vous voulez partager avec nous.

Nous avons trouvé une banque libanaise qui a un bureau à Bagdad et qui nous permet ainsi de recevoir vos dons via le service de notre Procure des missions de la Province de Paris des Carmes déchaux. Il est vrai que quand on doit aller à la banque, nous en sommes « malades » car, au tour de la Banque, c’est un des endroits où sont le plus présent les informateurs des terroristes pour observer ceux qui ont encore quelques ressources !

En ce qui concerne nos aides directes aux plus pauvres, cette somme a été dépensée de la façon suivante : Pour les victimes du terrorisme, nous avons dépensé pour aider des personnes blessées par les attentats nécessitant de nombreuses opérations voire des amputations de membres, des greffes pour recouvrir les os déchirés, les blessés des explosions sont très souvent complètement déchirés et brûlés. Autres dépenses comme l’achat des appareils orthopédiques : béquilles, chaises roulantes, dépenses en médicaments et services d’hospitalisation. On a dépensé aussi une certaine somme d’argent pour donner des aides ponctuelles à des familles qui ont subit des actes terroristes, pour des besoins urgents comme les obsèques. Pour des personnes plus pauvres, nous aidons aussi aux frais d’hospitalisation et des médicaments, pour le paiement de location des petites maisons pour des malades et pour des vieux, pour l’achat des vivres, pour aider à des gens obligés de quitter leur ville, etc. .

Priez pour nous et pour la Paix dans notre pays si éprouvé par des différentes manipulations des politiciens ! Que Dieu vous bénisse à vous tous avec la Paix. ! Joyeux Noël et bonne Année 2007, chers amis et amies de notre Mission de Bagdad ! Et, en faisant appel encore une fois, à votre générosité envers nos frères et sœurs de Bagdad avec lesquels nous vivons, nous vous disons : MERCI !

Fr. Ghadir, Supérieur de la Communauté des Pères Carmes de Bagdad.

Procure des Missions Carmélitaines
Couvent des Carmes
1 rue Père Jacques
77210 AVON