Structure du livre de la Vie

1. Prologue

§ 1. Un écrit réalisé par obéissance sur sa manière d’oraison et les grâces reçues

« On m’a donné l’ordre d’écrire… »

§ 2. Prière de louange : « Dieu soit à jamais béni… » Prière de demande pour recevoir :

a ) « la grâce de rédiger avec clarté et exactitude »

b ) l’aide de ses confesseurs qui la connaîtront mieux.

2. Récit en 40 chapitres

A ) Chap. 1 – 9 ;

a / ch. 1 – 3 1515-1535 enfance/jeunesse

« Dieu me faisait tout enfant que j’étais la grâce d’imprimer en moi le chemin de la vérité » 1, 4.

b / ch. 4 – 6 1535-1542 première année de vie religieuse

Entrée au monastère ch. 4, 1. Maladie, guérison.

c / ch. 7 – 9 1535-1554 vie religieuse dans les vanités.

1re étape de conversion, retour à une vie normale après sa guérison, ch. 7, 1.

A’ B’ ) Chap. 10

a / Relecture de sa vie, l’oraison lui fait comprendre…

« ainsi que je l’ai dit précédemment… » 10, 1. 10, 1-4 ; se présente comme la conclusion des chapitres 1 à 9.

b / Annonce de l’ensemble suivant

« pour ce que je vais écrire maintenant… » 10, 7. 10, 7-9 ; est comme le prologue de la section suivante

B) Chap. 11 – 21 ; les quatre manières d’arroser (11, 7)

11, 1 : « Parlons maintenant de ceux qui commencent »

21, 1 : « Pour terminer cette matière… »

21, 5 : « L’âme une fois arrivée là »

a / ch. 11.12.13. 1re manière d’arroser : on tire l’eau du puits

« Les personnes qui commencent à faire oraison tirent l’eau du puits… » 11, 9.

b / ch. 14.15. 2e manière d’arroser : la noria

« Voyons maintenant la deuxième manière établie par le maître du jardin… » 14, 1.

c / ch. 16.17. 3e manière d’arroser : l’eau de la rivière

« Parlons maintenant de la troisième eau qui arrose notre jardin… » 16, 1.

d / ch. 18.19.20. 4e manière d’arroser : la pluie abondante

« Daigne le Seigneur m’enseigner (…] pour parler de la quatrième eau… » 18, 1.

e / ch. 21. Conclusion de la quatrième eau et de cet ensemble

B’ C ) Chap. 22 ; le rôle central de l’humanité du Christ dans l’oraison (22, 1)

« Je vais maintenant parler d’une question qui selon moi, a de l’importance » 22, 1. Ce chapitre s’ouvre de façon abrupte sans lien immédiat avec ce qui précède, ni avec ce qui suit. Il forme un tout. Toutefois, il peut être relié à l’ensemble qui précède, comme l’achèvement de cette partie “doctrinale”.

D ) Chap. 23 – 40 ; une nouvelle vie

« Je reviens à l’endroit de ma vie où j’en étais restée. […] C’est un nouveau livre qui va s’ouvrir, je veux dire une nouvelle vie. » 23, 1.

a / ch. 23 – 31. 1554-1560 Déploiement de la grâce de conversion et discernement

« Jusqu’ici c’était ma vie à moi ; celle qui a commencé avec les grâces d’oraison dont j’ai entrepris le récit est bien, je crois pouvoir le dire, la vie de Dieu en moi. » 23, 1.

b / ch. 32 – 36. 1560-1562 Expérience de l’enfer et fondation de Saint-Joseph

« Un jour, après la communion, Notre-Seigneur me donna l’ordre express… » 32, 11.

c / ch. 37 – 40. 1562-1565 Les dernières grâces reçues

« Pour obéir à Notre-Seigneur qui m’en a fait un commandement express, et pour vous obéir à vous-mêmes, mes pères, j’en dirai encore quelques unes [des grâces], en vue de sa seule gloire. » 37, 1.

« C’est une consolation d’entendre sonner l’horloge, dans la pensée qu’une heure de ma vie vient de s’écouler et qu’alors je me rapproche un peu plus du moment de voir Dieu. » 40, 20.

« Notre-Seigneur me fit connaître qu’il est cette Vérité. » 40, 3. (Inclusion avec ch. 1, 4.]

3. Lettre épilogue

§ 1. Elle évoque son travail de rédaction.

§ 2. Thérèse insiste sur la correction du manuscrit, écrit à la hâte, et sur sa lecture par Jean d’Avila.

§ 3. Elle enseigne celui qui la guide.

§ 4. Tout s’achève dans la louange et l’action de grâce.

Par erreur elle indique la date de juin 1562, qui est celle de la première rédaction, aujourd’hui perdue. La seconde rédaction, la seule que nous possédions date de 1565, puisqu’elle évoque au chapitre 39, 14, le bref l’autorisant « à vivre sans revenus » qui est daté du 17 juillet 1565